Le groupe Télamuré a été fondé en 2007 par Francesco Rosa et les frères Semeramo.

Francesco Rosa est né en 1976 en Calabre, une des régions d’Italie qui a le mieux sauvegardé son patrimoine traditionnel composé de chants, de danses, de musiques et d’instruments typiques. Il s’initie à la musique très jeune, avec la fanfare de son village. Il expérimente plusieurs genres musicaux, avant de revenir à ses racines. En 2005 il s’installe en France et rejoint le groupe Tara Banda, un projet musical du sud de l’Italie avec lequel il parcourt la France et l’Europe et participe à plusieurs festivals de musique traditionnelle.
Avec Télémuré, Francesco s’est même produit au festival d’Avignon dans le spectacle Piquod. Au sein de Télamuré, Francesco Rosa joue des instruments traditionnels de sa région : la guitare battante (une sorte de guitare baroque), la surdulina et la zampogna (des cornemuses calabraise), le tambourin et chante selon la tradition calabraise.

Francesco Semeraro est né en 1980 dans les Pouilles, une région où les influences grecques, arabes et albanaises résonnent dans les différents styles de musiques traditionnelles. Il a habité plusieurs parties de cette région et en a appris les dialectes, en a intégré leurs sonorités. Il prend part à plusieurs formations de musique traditionnelle en jouant des percussions et de l’accordéon diatonique. En 2006 il s’installe à Paris où il rencontre le groupe Tara Banda tout en poursuivant des projets d’écriture musicale pour le théâtre et le conte. Il accompagne la conteuse Antonietta Pizzorno au Festival d’Avignon dans le spectacle TerrAmare. Avec son accordéon diatonique, Francesco joue un répertoire composé de pizzica-pizzica, tarentelles, scottishes, mazurkas, polkas, valses ou sérénades. Il joue aussi du tambourin et des castagnettes. Il chante d’une voix grave et chaude…

Giovanni Semeraro est le frère jumeau de Francesco… Il est donc aussi né en 1980 dans une famille de musiciens, chanteurs et danseurs traditionnels des Pouilles ! C’est pourquoi il s’initie très tôt aux techniques et aux spécificités du chant, de la danse et de la musique typiques de cette région. En 2002 il chante et joue des percussions, de la flûte à bec et de l’accordéon diatonique dans plusieurs groupes de musique traditionnelle italiens.
En 2006, à Bologne, il fonde avec la chorégraphe et danseuse Cecilia Casiello Progetto Satyria, un projet théâtral et musical. Il joue et danse aussi dans le spectacle Suoni e Passioni. Il entame alors sa collaboration avec le groupe français Tara Banda. En 2007, il rejoint à Paris son frère et Francesco Rosa, fondant avec eux le groupe Télamuré. Il joue de l’accordéon diatonique, du tambourin, de la flûte à bec, de la clarinette. Il chante d’une voix haute et puissante.

 

Télamuré