Si la mer monte 2010

Affiche_SLMM_2010

Si la mer monte invite l’Afrique, en particulier la côte occidentale.

On y découvre une vue d’ensemble et les conséquences de l’évolution du trait de côte sur les littoraux sableux d’Afrique de l’Ouest de la Mauritanie à la Guinée-Bissau.
On apprend que l’Oceanium de Dakar se fait connaître de par le monde par ses actions exemplaires en matière de protection des mangroves, grâce à la mobilisation des populations de Casamance pour la restauration de cet écosystème formidable, à la fois vivier, filtre et rempart contre la mer.

Un peu plus tard, des étudiants du BTS aquacole lycée de Brehoulou (Fouesnant) propose leur documentaire Ça coule de source.
Ce diaporama propose un voyage de la source à la rivière, de l’étang jusqu’à la mer à travers les pratiques aquacoles de notre pays. On y découvre des pratiques ancestrales comme l’élevage des huîtres, truites et saumon, jusqu’aux récentes fermes de coraux et ormeaux, tout en alliant les différents acteurs économiques de nos rivages, les paysages préservés, les espaces naturels.
Ce film dégage les enjeux des activités humaines autour de l’eau, des élevages de poissons, de l’écloserie jusqu’à la mer à partir des regards portés par 24 étudiants.
Le lendemain, une historienne donne une profondeur historique aux phénomènes de submersion et de tempêtes dites exceptionnelles et aborde la question des relations de communautés littorales avec la mer côtière en s’appuyant sur les cas de la Vendée et du Golfe du Morbihan.
Toujours de l’histoire avec celle des dunes et du polder partagé par l’Ile Tudy et Combrit. Un moyen pour s’interroger s’interroge sur l’avenir du site et les futurs scénarios à écrire…

 


< Si la mer monte 2009   Si la mer monte 2011 >