Gilles Bœuf

Le 8 février à la salle du Triskell, à Pont-l’Abbé (29), Gilles Bœuf évoquera les conséquences du dérèglement climatique sur la biodiversité marine. Un sujet concernant particulilèrement toute la population du littoral breton…

Professeur émérite à Sorbonne Université, affecté à l’observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer, professeur consultant à AgroParisTech, professeur invité au Collège de France, ancien président du Muséum national d’Histoire naturelle, ancien conseiller scientifique au ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer…

Une longue histoire avec la science…

Gilles Boeuf est professeur à Sorbonne Université (Université Pierre et Marie Curie, UPMC), affecté à l’Observatoire océanologique (laboratoire Arago) de Banyuls-sur-mer. Il avait auparavant  passé 20 ans à l’IFREMER de Brest (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) où il avait essentiellement travaillé sur les mécanismes de la migration chez les saumons. Gilles Boeuf est un spécialiste de physiologie environnementale, d’endocrinologie et de biodiversité.  Il a été directeur du laboratoire Arago à Banyuls entre 1999 et 2006, puis directeur de l’unité de recherche Modèles en biologie cellulaire et évolutive. Il a ensuite été président du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) entre 2009 et 2015. Il a également été professeur invité au Collège de France pour l’année universitaire 2013-2014, sur la chaire Développement durable, énergies, environnement et sociétés et avait alors dédié son enseignement aux interactions biodiversité et humanité. Il a été deux années (2015-2017) conseiller scientifique au cabinet de Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et a activement participé à la COP21. Il était président du conseil scientifique de l’Agence française pour la Biodiversité. Il vient d’être nommé professeur consultant à AgroParisTech. Il a reçu en 2013 la grande médaille Albert 1er de Monaco, ainsi que la Légion d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, dédiée aux mers et à l’océan.

  • Il a effectué plus de cent cinquante missions à l’étranger.
  • Il a séjourné plus de 3 années au Chili.
  • Il a travaillé pendant dix-huit ans sur la migration des poissons salmonidés.
  • Il est l’auteur de plus de 400 publications nationales et internationales.
  • Il fait plus de 100 conférences par an en France et à l’étranger, en 3 langues.

Gilles, c’est quoi la biodiversité ?

 

« La biodiversité ne saurait être assimilée à une simple liste d’espèces peuplant un écosystème particulier, elle est considérablement plus qu’un catalogue ou un inventaire.

C’est en fait tout l’ensemble des interactions établies entre les êtres vivants, ainsi qu’avec leur environnement.

Nous pouvons la définir simplement comme étant la fraction vivante de la nature.

Elle est issue d’une chimie pré-biotique, bâtie sur une géo-diversité antérieure, et elle s’est diversifiée dans l’océan ancestral vers 3,9 milliards d’années. »